La thérapie de couple

Comment avancer à deux?

Ou plutôt à trois, car un couple est formé de deux partenaires et du "nous" qu'ils forment ensemble.

C'est de ces trois entités qu'il convient de prendre soin en thérapie de couple, car le couple ne peut pas fonctionner si un des deux partenaires souffre ou si la base de ce qui les unit est malade.

En dialoguant dans un processus encadré, petit à petit, chacun peut réfléchir à sa place et à ses désirs, et voir comment il souhaite nourrir ou non ce qui fait le couple, et comment réaffirmer la place des enfants dans la vie de chacun et dans le "nous" des partenaires.

 

Les questions suivantes peuvent être abordées :

- quelle est la place de chacun dans le couple?

- comment sont équilibrés les différents domaines d'interaction du couple : le social, le professionnel, l'intime, le familial, le culturel...

- quel est le ciment de ce qui a permis de faire "couple"?

- quelle est la place des enfants?

- quelle est la place de l'intimité?

- de quoi souffre le couple? de quoi est-il fort?

 

Parfois, un des partenaires change et c'est tout l'équilibre du couple qu'il convient de revoir, de repenser, pour pouvoir s'ajuster.

 

Enfin, gardons en tête que d'après les différentes recherches menées sur les couples, ceux qui résistent dans le temps et sont le plus épanouis sont ceux qui tirent la plus grande partie de leur plaisir dans celui de l'autre...

 

Enfin, je voudrais également citer les travaux de Martin Seligman qui décrit les 4 plus grands ennemis du couple, qu'il appelle les cavalliers de l'Apocalypse, et qui sont les menaces de toutes relations, par seulement de celles de couple.

 

Il s'agit de

- la critique, surtout quand elle est généralisée : tu fais toujours ceci, tu es toujours comme cela.

- la défense : chercher à toujours avoir raison est un mauvais combat. Comme dit un vieil adage, là où l'on a raison, il ne repoussera plus de roses. Chercher à gagner sur l'autre fait perdre le couple.

- le mépris : de soi, de l'autre

- la fuite, ou l'évitement. Tout ce qui est une démission de la relation, car l'indifférence fait plus de dégâts que bien d'autres émotions.

 

Au delà de ces quelques élements, soyez assurés que c'est votre couple et votre histoire qui sera entendu, et qu'il ne s'agit pas de dérouler un manuel du bien vivre en couple.

 

 

3 questions à se poser régulièrement dans son couple :

 

En demandant à l'autre ce qu'il attend de nous et en lui exprimant ce que nous attendons de lui, nous mettons toutes les  chances de notre côté de mieux nous comprendre et d'offrir à l'autre ce qu'il attend plutôt que ce qu'on suppose...

 

Première question : qu'est-ce que tu veux? Quelles sont tes attentes? 

Cette question permet de mieux comprendre le modèle du monde de l'autre et ce qui est important pour lui.

 

Deuxième question : A quoi sais-tu concrètement que tes attentes sont satisfaites? Cette question permet de rechercher les équivalents comportementaux à certaines attentes et donc éventuellement ensuite de les adapter ou de les changer.

 

Troisième question : Que cherches-tu à m'apporter? Que signifient tes comportements (recherche des équivalences et des causes/effets qui sont propres au modèle de monde de l'autre).

 

Grâce à cette réflexion, il sera possible de réfléchir ensemble aux différents comportements possibles qui permettent de répondre aux attentes de l'autre et de soi-même et de constuire sa relation, en la mettant en mouvement.

 

Je vous invite également à retrouver dans le psy blog une réflexion que j'ai partagée sur les masques dans les couples et à quel point ils sont néfastes à l'authenticité d'une relation.

Comment me joindre

Virginie Bapt

2 place du Général Koenig

75 017 Paris

 

T: 06 89 77 18 33

Mail : babouak@gmail.com

N° Adeli : 750030777

 

Du lundi au vendredi, de 9h à 19h.

 

Uniquement sur rendez-vous.

 



 

Mon nouveau livre, le burn out par ceux qui l'ont vécu, sortira en mars 2020.

 

 

 

Version imprimable Version imprimable | Plan du site
© Virginiebapt.fr tel : 06 89 77 18 33